Accueil > Les membres > > Biographie

Edmonde Charles-Roux



Edmonde Charles-Roux
© Doisneau - Rapho
Biographie - Bibliographie

Toute sa famille est originaire du Midi. Son père est de Marseille. Sa mère, de Marseille également, mais d'ascendance avignonaise.

C'est à Prague, où son père avait été nommé Ministre de France qu'Edmonde Charles-Roux a vécu sa petite enfance. Rome est la deuxième capitale européenne où se poursuivent ses études. Son père y avait été nommé ambassadeur auprès du Saint-Siège.

La mission de son père, François Charles-Roux, auprès du Saint-Siège est interrompue par la guerre de 1939, lorsque celui-ci est appelé à prendre le Secrétariat Général des Affaires Etrangères.

Quand éclata la guerre de 1939, Edmonde Charles-Roux prépare un diplôme d'infirmière, à l'issue duquel elle fut affectée dans un corps d'ambulancières. Desservant une ambulance lourde dans le secteur de Verdun, c'est dans ce secteur, à Bras-sur-Meuse exactement, qu'elle fut blessée en mai 1940, lors d'un bombardement au cours duquel elle fut ensevelie sous une grange. Elle fut décorée de la Croix de Guerre et citée à l'Ordre du corps d'armée.
Elle a été nommée Caporal d’honneur de la Légion Étrangère et citée à l’ordre du corps d’armée.

Lors du débarquement des troupes françaises sur les côtes de Provence, le général de Lattre l'affecte à son état-major où elle restera attachée à son Cabinet pendant la première partie de la campagne de France. Peu avant les combats meurtriers pour la libération de Colmar, il nomme Edmonde Charles-Roux assistante sociale divisionnaire de la 5ème Division Blindée, sous le commandement du général de Vernejoul. C'est lors de l'entrée de la Première Armée française en Autriche qu'elle est blessée pour la deuxième fois et citée à l'ordre de la Division.

Après avoir retrouvé la vie civile, Edmonde Charles-Roux entra à la rédaction d'un journal en voie de création, un hebdomadaire féminin : Elle. Elle y passa deux ans. Ensuite, elle travailla à l'édition française du journal Vogue en tant que courriériste, où elle deviendra rapidement Rédactrice en Chef, et le demeurera pendant 16 ans.

Elle a été membre de l’atelier littéraire de Maurice Druon en 1955 et a participé à la rédaction de la série des « Rois maudits ». L’ouvrage allait éveiller un immense intérêt pour le roman historique qu’il réhabilitait et rajeunissait. Interrogée à ce sujet, Edmonde Charles-Roux a déclaré « j’ai été un de ses nègres en somme mais des nègres qui disaient leur nom ».



Edmonde Charles-Roux est l'auteur de nombreux scénarios originaux pour les ballets de Roland Petit et d'adaptations d'oeuvres littéraires dont le ballet «Le Guépard» d'après le roman du prince de Lampedusa.

Ses oeuvres sont traduites en dix-sept langues étrangères. «Oublier Palerme» a paru en hébreu en septembre 1984 et en tchécoslovaque en 1986, et en chinois en 2000. «Nomade j'étais» est son premier ouvrage à avoir été traduit en arabe.

Le 13 septembre 1983, Edmonde Charles-Roux a été élue membre de l'Académie Goncourt.
Le 5 mars 2002, elle est élue Présidente.