Accueil > Le choix de l'Orient

Présentation

L'Institut Français du Liban a lancé, en partenariat étroit avec le Bureau régional de l'Agence Universitaire de la Francophonie, un prix littéraire «Le Choix Goncourt de l'Orient».
Le 31 octobre 2012, la proclamation du premier lauréat, Mathias Enard pour son roman Rue des voleurs s’est tenue dans le cadre du Salon du Livre francophone à Beyrouth, en présence de l’académie Goncourt et des élèves représentant les différentes universités arabes et des médias.

Inspiré du Choix Polonais (créé en 1998, à Cracovie), le projet a immédiatement emporté l'adhésion des universités à l'échelon national (Liban) et régional (région Moyen-Orient), grâce à l'appui du Bureau régional Moyen-Orient de l'Agence Universitaire Francophone.

Le principe est de créer un jury étudiant pour procéder à la sélection d'un ouvrage parmi les 8 titres de la 2ème sélection de l'Académie Goncourt.
Les délibérations du Grand Jury étudiant se sont tenues à Beyrouth.

En s'appuyant sur les étudiants, il s'agit de créer un prix littéraire pérenne, susceptible de dynamiser la filière du livre au Moyen-Orient, spécialement dans le champ de la littérature francophone.
Le lauréat du Choix Goncourt de l'Orient 2012 sera invité à Beyrouth à l'occasion du Salon 2013, et son œuvre sera traduite en arabe.

En 2013 le jury étudiant de l'Orient travaillera à partir de la première liste de sélection de l’académie Goncourt, au début de septembre.